Quand j'ai débuté le quilling, je ne savais même pas comment cet art s'appellait.

C'est dans un lot de bricolage trouvé en Allemagne que j'ai découvert la base.

En publiant un article sur mon blog nounou, une personne a eu la gentillesse de me donner quelques explications.

Depuis je me suis équipée, hélas je n'ai pas trouvé grand chose en français,

cet art reste un grand inconnu dans notre région,

j'ai pourtant sillonné toute l'Alsace et frappé à toutes les librairies et papeteries,

hélas personne ne connaissait.

J'ai trouvé par internet quelques livres, certains en anglais, hélas je ne parle pas cette langue,

certain en allemand, oups, pas mieux côté compréhension...

il y en a juste un qui est en français.

Heureusement les images sont parlantes et je vais me débrouiller avec cela.

De toute façon, avec les p'tits loups que je garde nous nous sommes déjà bien amusés sans livres, ni explications.

 

 

base1

 

Pour commencer il ne faut pas grand chose, il suffit d'avoir le petit outil qui sert à enrouler les bandes de papier,

si les rouleaux doivent avoir la même taille la réglette découpée avec des ronds est parfaite,

et bien entendu des bandes de papier de différentes couleurs.

 

base2

 

Au début nous mélangions toutes les couleurs dans une grande boite,

mais avec le temps j'ai fini par trier les couleurs et les mettre dans des pochettes plastiques.

 

base3

 

Pour découper les bandes de papier il suffit d'avoir soit un massicot, un broyeur de documents,

ou quelques paires de ciseaux.

 

base4

 

Pour débuter nous avons préparé une grosse boite avec plein de petits rouleaux de toutes les couleurs.

 

base5

 

Pour le collage je travaille soit sur une feuille en plastique, ou une pochette,

voire le couvercle d'une boite de chocolats.

 

base6

 

Pour pouvoir piquer les aiguilles, selon les motifs choisis, j'ai coupé en deux un vieux set de table,

j'ai aussi un vieux tapis de souris.

 

base7

 

Il faudra aussi de la colle, du vernis colle, et différents ustensiles comme une pincette pour les choses délicates.

 

base8

 

Sur cette photo à gauche, le reste des bandes de papier qui étaient dans mon lot d'origine,

on voit que les bandes peuvent être de différentes largeurs.

 

base9

 

Pour décorer les cartes, j'utilise les perforatrices,

je me sers des chutes de papier, car avec le massicot je n'arrive plus à tenir la feuille quand il ne reste que quelques centimètres.

 

base10

 

Des perles de tailles et couleurs différentes,

ainsi que des autocollants à messages (joyeux anniversaire, joyeux Noël, joyeuses Pâques etc...)...

 

base11

 

Une bonne boite en carton (coffret parfum de mon dernier anniversaire) pour ranger les pièces non utilisées.

 

base12

 

Et enfin les livres...

 

base13

 

 

 

base14

 

 

 

base15

 

 

base16

 

 

 

base17

 

 

 

base18

 

A droite en haut mon ustensile, mais il existe d'autres modèles que j'ai découvert dans les livres...

aux enfants j'en ai d'ailleurs fabriqué soit avec une paille, soit avec une brochette en bois.

 

base19

 

Voici quelques exemples de pliages...

 

base20

 

Bonne journée, à bientôt avec de nouvelles réalisations,

bisous, bisous.